Dans mon jardin tropical comestible, une petite taille de fin d’été austral

Fin de la saison d’abondance à Tahiti, les arbres se sont déployés et ont bien produit, il est temps d’éclaircir tout ça, de dégager les allées et les perspectives pour notre confort humain, et pour remettre chaque arbre à la place que le jardinier lui a assigné.
Les rameaux taillés peuvent être passés au broyeur si vous en avez un pour faire un super BRF.

Sinon, vous pouvez en garnir les bordures ou les zones en friche pour créer de petits niches écologiques. Enfin, si vous avez le temps, l’idéal est de trier : grosses branches pour faire des tuteurs ou du bois à brûler, et feuilles pour enrichir vos planches de légumes et les pieds de vos arbres.

C’est une taille douce, que je pratique deux fois par an. Idéalement, se caler sur la lune et être régulier pour que l’arbre s’habitue à ce traitement.

Un chouette petit moment ensoleillé dans ma forêt comestible que j’ai plaisir à partager avec vous.

Si notre contenu vous plaît, n’hésitez pas à vous inscrire sur la mailing liste. Vous accèderez à une page sur laquelle vous pourrez télécharger gratuitement 3 supers bouquins.

Musique : Jazz Manouche for U, par MagikStudio, sur Jamendo

Les 4 saisons du royaume de la forêt, modèle d’écosystème vivant.

 

Dans les forêts d’Europe, quand vient la fin de l’hiver, les arbres commencent à bourgeonner et les fleurs à éclore, dévoilant leurs pétales et leurs couleurs.

Les femelles mettent bas. Les jeunes animaux, nouveaux venus parmi les habitants des sous-bois, doivent prendre des forces et rester auprès de leur mère.

L’été venu, ils peuvent enfin sortir et explorer les environs.

Arrive l’automne avec ses champignons et ses feuilles aux teintes orangées.

Une année entière vient de s’écouler.

De l’arrivée du printemps au retour de l’hiver, gros plan sur le spectacle qu’offre la nature, qui s’éveille et se transforme au fil des saisons.