dodo

Rassembler tes surplus. Faire des boutures. Faire tes semences. Et puis donner.

Avec le temps, d’autres viendront se joindre à toi.
Vos échanges vous permettront d’enrichir vos jardins respectifs.
Et cette diversité grandissante renforcera la quantité et la qualité de vos dons.

Avec les années, il y aura, dans ta région, tellement de surplus,
tellement de biodiversité, que les prix des fruits et légumes vont commencer,
localement, à baisser, pour, petit à petit, tendre vers zéro.

Vous partagez vos méthodes de jardinage, vos jardins deviennent des bulles de fertilité.
Vous réinventez l’économie, et vos communautés deviennent autosuffisantes.

Et personne n’a rien remarqué. Parce que les vrais changements sont venus d’en bas.
Ont mobilisé d’abord les cœurs.
N’ont rien coûté. Et ont apporté beaucoup.