De la terre du jardin, un peu de paille, un peu de ciment… ou pas, un peu d’argile.. ou pas.

Et si on réinventait la maçonnerie, en partant de nos besoins, de notre intuition, de nos rêves?

Et si on partageait nos expériences de maçonnerie sauvage? Envoyez nous vos témoignages et projets.

En démarrant au ras du sol, à partir des matériaux disponibles à 100 mètres à la ronde, sans machine, tout à la main.

J’ai hâte de voir ce que tout ça va donner d’ici 3-4 ans.. youhou !! 🙂